Liste Renaissance : "on a réussi en deux ans à amener des eurodéputés au Parlement européen"

Battue par le Rassemblement national, la liste Renaissance de Nathalie Loiseau prend la deuxième place des élections européennes. Mais avec plus de 22% des suffrages exprimés, la République en Marche termine de peu derrière le RN. Ministres, colistiers et militants étaient rassemblés dimanche soir à la Maison de la Mutualité dans le 5ème arrondissement de Paris pour écouter les résultats. Les militants préfèrent voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Benjamin Glaise de Sud Radio était sur place.

 

 

Thumbnail

Liste Renaissance : "malgré tout, c'est une victoire !"

Pas de cris de déception à l'annonce des résultats, mais au contaire : des cris de joie. Le Rassemblement national est en tête, mais Nathalie Loiseau est applaudie par les militants qui l'entourent, dont Yseult : "malgré tout, c'est une victoire !" Pour cette jeune militante, pas question de parler de défaite : "on est une organisation jeune et on a réussi en deux ans à amener des eurodéputés au Parlement européen. En 2014, le PS avait fait 12% je crois, on est quand même à 21% !

Après une grosse demi-heure de retard sur le programme, Nathalie Loiseau monte à la tribune et là encore, des applaudissements. Pour Clément, le combat contre le RN continue : "on va pouvoir capitaliser au niveau du Parlement européen, le RN sera en minorité au Parlement européen et on va leur montrer que ce n'est pas normal qu'ils soient devant nous, à un point d'écart".

Ce jeune militant veut retenir avant tout les points positifs : "les Français se sont mobilisés. 22%, c'est vraiment un très bon score et Nathalie Loiseau a fait une bonne campagne".

"La France a envoyé le RN en tête alors que toute l'Europe a envoyé moins de députés d'extrême droite"

Mais avec un RN en tête, difficile de ne pas être déçu pour Antoine : "la France a envoyé le Rassemblement national en tête pour les députés européens alors que toute l'Europe a envoyé moins de députés d'extrême droite par rapport à ce qui avait été prévu dans les sondages". C'est donc une déception néanmoins malgré les sourires de façade. À 22h, la grande majorité des militants avaient plié bagages. 

Septième sur la liste LREM, Fabienne Keller sera l'une des députés européennes de la République en Marche. L'ancienne maire de Strasbourg se félicite du score, tout en regrettant celui du Rassemblement national : 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !